Métromix
Le hackathon que nous organisions fin novembre sur le thème de la mobilité a accueilli 65 participants et une équipe de coaches « en béton » pour accompagner ces créateurs, développeurs, usagers et passionnés dans le de design d’usages de mobilité.

8 projets ont été ainsi développé au cours de ces trois jours de marathon, leur documentation est intégralement disponible sur le wiki-rennes.fr et sur la plateforme vidéo Viméo et Flickr.

Retenons que les usages sociaux ont été particulièrement abordés, et le transport en commun le sujet retenu. Ces projets sont pour le moment poursuivis par les différentes équipes et feront l’objet d’une exposition au cours de l’événement in&out de mars 2018.

Metromix

exposition Jacques Domeau
IMG_1879
200 personnes au vernissage de l’une des plus belle exposition de la MDA depuis sa réouverture, dédiée à Jacques Domeau et au cabinet photographique de Maurepas. Un événement immanquable de cette rentrée 2018

Laboratoire europe

75 personnes réunies pour parler de l’Europe sans bailler et définir de nouveaux services autour de la culture et de la citoyenneté européenne.
Un événement retransmis intégralement sur Facebook avec des moyens déployés par l’association BUG.

Ce mercredi 23 janvier avait lieu dans les locaux d’Askoria l’inauguration d’un point FrigoTroc de partage alimentaire. Après plusieurs mois de préparation, le tout premier FrigoTroc voit le jour. D’autres suivront prochainement (Au P’tit Blosneur, MJC Bréquigny…).
C’est la concrétisation du travail collaboratif avec les partenaires qui nous ont fait confiance et de notre persévérance.
FrigoTroc se veut un lieu de partage d’aliments ouvert à tous .
Une importance particulière a été accordée à la sécurisation du processus de dépôt d’aliments : la nourriture ne se partage pas de la même façon qu’un livre ou un objet. Cela nécessite une relation de confiance forte : c’est l’objectif de la marque FrigoTroc. Echanger des aliments et lutter contre le gaspillage alimentaire dans un cadre sécurisé et sécurisant. Nous avons imaginé ce projet en réponse à l’énorme gaspillage de notre société, à commencer par la nourriture : certains chiffres avancent un taux de gaspillage de 50% de la nourriture produite. Ce projet n’aura d’impact sur les pratiques que s’il est repris en différents points de la ville et fait émerger sa communauté d’utilisateurs.